Historique

La naissance de l’impressionnisme

Le monde de la peinture au XIXè siècle
L’impressionnisme est né en France à la fin du XIXè siècle. C’est un mouvement pictural qui s’opposa aux différents courants du siècle. L’impressionnisme n’est pas vraiment une école; c’est plutôt une tendance qui va inspirer toute une génération d’artistes et provoquer les révolutions stylistiques du début du XXè siècle.

La révolution impressionniste
D’ailleurs, le nom d’ «impressionnisme» est aussi un style musical apparu au début du XXè siècle. Dès le début des années 1860, le terme «impression» est présent dans toutes les conversations des artistes. Ils se retrouvent autour d’Édouard Manet et partagent avec lui une nouvelle manière de peindre: les impressionnistes sont les peintres de la vie moderne, les témoins de leur époque. Ils choisissent presque toujours de peindre la ville ou la campagne. En effet, l’impressionnisme est l’école du plein air, par opposition au travail en atelier.

Les pionniers du mouvement
Un groupe de jeunes peintres indépendants un peu «rebelles» organisa sa première exposition en mai 1874, à Paris, dans les ateliers du photographe NADAR. Parmi ces peintres, on trouve Pierre-Auguste Renoir, Alfred Sisley, mais aussi Claude Monet, leur «chef». Il est sans doute le peintre impressionniste français le plus connu à l’étranger. Plus tard, d’autres peintres se joignent au groupe, comme Cézanne, Caillebotte, Pissarro ou Dégas.

La première réaction des critiques
La manifestation de mai 1874 provoque un véritable scandale. Les critiques d’art montrent leur mépris pour ces peintures qui ont «déclaré la guerre à la beauté». À propos du tableau Impression Soleil Levant de Monet, un journaliste écrit : «Impression…J’en étais sûr…puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l’impression là-dedans…». C’est ainsi que le nom d’ «impressionnisme» est né. Même s’il était très négatif, le terme fut accepté par les artistes et leur cercle d’amateurs. Malgré les attaques et les disputes au sein du groupe, sept autres expositions impressionnistes furent organisées. La dernière eut lieu en 1886.

Un style de plus en plus personnel
À la fin de cette décennie, quand le mouvement fut mieux accepté, les artistes commencèrent à perdre leur spontanéité et à sentir de plus en plus les défauts de l’impressionnisme.

Chacun suivit une évolution personnelle, différente de celle du groupe. Le début des années 1880 marqua aussi l’apparition de nouvelles recherches esthétiques qui remplacèrent peu à peu l’impressionnisme. Cependant, l’impressionnisme est encore aujourd’hui le symbole de l’invitation au voyage en France.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s