L’art de l’impression

L’impressionnisme est un mouvement pictural français né de l’association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Fortement critiqué à ses débuts, ce mouvement se manifesta notamment de 1874 à 1886 par huit expositions publiques à Paris, et marqua la rupture de l’art moderne avec l’académisme. L’impressionnisme est notamment caractérisé par une tendance à noter les impressions fugitives, la mobilité des phénomènes climatiques, plutôt que l’aspect stable et conceptuel des choses, et à les reporter directement sur la toile. L’impressionnisme eut une grande influence sur l’art de cette époque, la peinture bien sûr, mais aussi la littérature et la musique.1

Les nouvelles techniques dans la peinture

La lumière pour les impressionnistes
Le point commun entre tous les peintres rebelles de la fin du XIXè siècle, c’est leur approche picturale. Ils accordent tous une place très importante à l’effet produit par les variations constantes et imperceptibles de la lumière sur la nature. C’est la raison pour laquelle les impressionnistes peignent dehors. Les peintures ne sont plus réalisées dans des ateliers obscurs, où la lumière ne rentre pas. Les impressionnistes ne cherchent plus la précision, mais plutôt les formes créées par la lumière.

L’objectif est de capter l’impression fugitive d’une scène extérieure. Par exemple, quand Monet décide de peindre une série sur des meules de foin en Normandie, il ne pense réaliser que deux tableaux. Mais il comprend vite que ces meules se transforment au long de la journée, avec les changements de lumière. Monet finit par peindre quinze fois les meules de foin! Le même phénomène s’est produit avec la série de La Cathédral de Rouen, qui compte trente tableaux représentant des vues différentes de la cathédrale Notre-Dame de Rouen et aussi avec la série des Nymphéas qui compte cinquante toiles.

La couleur chez les impressionnistes
Pour reproduire une sensation immédiate, les impressionnistes définissent peu à peu l’espace par une décomposition des couleurs. La fragmentation des coups de pinceaux suggère les formes et les volumes. On ne voit plus le modèle, mais on l’imagine. Il n’est plus qu’une vision abstraite, irréelle.

L’autre caractéristique des impressionnistes, c’est l’utilisation exclusive des couleurs primaires (rouge, bleu et jaune), et de leurs complémentaires (orange, violet et vert). Il n’y a plus de mélanges. Même les ombres sont représentées par des couleurs vives; c’est la juxtaposition de ces couleurs qui produit une impression d’ombre. L’image se compose dans les yeux du spectateur.

Les sujets favoris de impressionnistes
Les impressionnistes ne peignent pas de scènes mythiques, religieuses ou historiques comme leurs prédécesseurs. Ils préfèrent peindre les gens dans leur vie quotidienne et la nature. En général, les reflets de l’eau sont l’un des thèmes principaux des peintres impressionnistes, comme les jeux d’ombres et de lumière créés par les rayons de soleil dans les arbres.

Le caractère de chaque impressionniste
Cependant, chaque peintre garde une touche personnelle. Selon un critique d’art, «Monet jouissait d’une technique plus habile et c’était le plus audacieux, Sisley le plus harmonieux et le plus timide, Pissarro, le plus réel.» Et chaque peintre a des sujets favoris: pour Monet, ce sont les nénuphars, ces fleurs d’eau vertes, larges et typiques des jardins japonais. On les trouve de la série Nymphéas. Pour Sisley, ce sont le brouillard, la neige et l’eau, pour Cézanne, les villages. Avec l’impressionnisme, la peinture n’est plus une représentation froide et sans vie d’un modèle. Elle commence à vivre à travers les sentiments et les émotions du peintre. En résumé, la révolution impressionniste c’est de peindre ce que nous voyons ; il faut oublier notre vision classique du monde.2

Autres domaines de ce mouvement artistique

Écriture impressionniste

L’impressionnisme en littérature, défini par son objet et son but à la différence du procédé d’écriture impressionniste enseigné par Peter Altenberg et illustré par Henri-Pierre Roché, est un style d’écriture issu du symbolisme associant contemplation de la nature et sentiment intérieur. Il présente notamment les caractéristiques de s’intéresser aux sensations produites par les paysages lumineux et leurs variations, et à décrire ceux ci par petites touches comme autant d’effets.

Le genre est illustré au début du XXème siècle par Fernando Pessoa, Jean Moréas, Jean-Louis Vaudoyer, Emile Henriot. On le retrouve dans de nombreuses œuvres, telles Enfance, de Nathalie Sarraute, la prose de Jean-Pierre Burgart ou encore L’Œuvre d’Emile Zola.3

Musique Impressionniste

La musique impressionniste est un genre musical appartenant à le dernier quart du XIXe siècle et son principal représentant est Claude Debussy. Elle est caractérisée par une écriture dans le temps non pas linéaire mais au contraire faite de successions d’impressions. On reconnaît dans cette musique, pour son couplage entre une tonalité très recherchée et la modalité, une grande sophistication

On considère que les premières œuvres de musique impressionnistes ont été composées par Franz Liszt alors que la première œuvre orchestrale de musique impressionniste est le poème symphonique Prélude à l’après-midi d’un faune de Claude Debussy créé en 1894.4

Références:

  1. Impressionnisme, Encyclopédie Wikipedia  online, http://fr.wikipedia.org/wiki/Impressionnisme
  2. L’impressionnisme, Encyclopédie Larousse online http://www.multikultura.org.uk/french/u3/fr_u3_main.php?c=2
  3. écriture impressionniste, Encyclopédie Wikipedia  online, http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89criture_impressionniste
  4. Musique impressionniste, Encyclopédie Wikipedia  online http://es.wikipedia.org/wiki/Impresionismo_musical

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s