Les artistes

Claude Monet

200px-Claude_Monet_1899_Nadar_crop

Claude Monet qui est né à Paris le 14 novembre 1840, est le second fils d’Adolphe et Louise-Justine Monet. Baptisé sous le nom d’Ocsar-Claude à Notre-Dames de Lorette, il est appelé Oscar par ses parents.

Le jeune oscar est un élève très appliqué. De manière très avancé, il développe un goût pour le dessin. Ses premiers dessins sont des caricatures de personnages (professeurs, hommes politique) dont Monet ”déforme” la face ou le profil. Il commence à dessiner des croquis de bateau de paysage en ”plein air”. En 1857, sa mère décède alors il arrêta ses études, cependant une de ses tante le ”pousse” à continuer le dessin. Il vend ses caritatures signées O. Monet chez un vendeur spécialisé dans le matériel pour peintre.

Après avoir servit dans l’armée en Algérie (1861-62) il prend des cours d’art à l’université. Il n’aime pas le style traditionnel de peinture enseigné à l’académie.

En 1862, il commence à étudier l’art avec Charles Gleyre à Paris, il fait aussi connaissance de Pierre-Auguste Renoir avec qui il fonde un mouvement artistique appelé (plus tard) Impressionniste. Ils ont peint ensemble et sont restés amis durant toute leur vie.

https://sites.google.com/site/tonculestdehors/vision-d-un-peintre/courte-biographie-de-monet 
 

Edouard Manet

images (1)

Édouard Manet voit le jour au sein d’une famille de la haute bourgeoisie. Ses premiers pas dans la vie sont marqués par l’incertitude et l’instabilité. Il étudie quelques temps dans l’atelier de Couture puis effectue de nombreux voyages, qui inspireront son oeuvre. Il propose ses toiles au Salon qui souvent, les rejette. Il accueille donc avec enthousiasme la création du Salon des refusés, où il peut exposer son très célèbre Déjeuner sur l’herbe (1862). Les critiques sont scandalisées par son audace mais Manet s’entoure vite des plus grands artistes de son temps (Monet, Baudelaire, Zola, Renoir…). En 1865, Il expose Olympia, qui suscite une réaction encore plus vive. Il voyage encore et puise son inspiration pour toujours faire évoluer ses oeuvres. Il cherche en effet à se démarquer des mouvements de son temps. La maladie l’emporte en 1883.

http://www.linternaute.com/biographie/edouard-manet/biographie/
 
 

Pierre-Auguste Renoir

 
 renoir00

A ses débuts, Pierre-Auguste Renoir apprend la peinture sur porcelaine et d’autres techniques d’art appliqué. Il entre ensuite à l’Ecole des beaux-arts, puis dans le même atelier qu’Alfred Sisley. Ses toiles, influencées par Courbet, reçoivent à partir de 1864 des succès inégaux au Salon. Ses préoccupations se font alors plus proches de celles des impressionnistes qu’il rejoint plus clairement avec ‘La Grenouillère’ en 1869. Mais, esprit indépendant et en perpétuelle recherche, Renoir se détourne de ses amis et développe un style singulier d’où disparaît la matité pour laisser place à une pâte plus grasse et plus épaisse. Après des séjours en Italie où il s’imprègne du travail des maîtres florentins, il entre dans la période “sèche” ou “ingresque” dont on retient le célèbre tableau ‘Les Grandes Baigneuses’. En 1890, c’est la période “nacrée” et celle des ‘Jeunes Filles au piano’, premier tableau acheté par l’Etat. Malgré des rhumatismes sévères, Renoir ne cesse de travailler, et ses portraits, nus féminins et scènes de la vie contemporaine, rencontrent enfin le succès auprès du public. Renoir laisse après sa mort plus de 4.000 tableaux.

http://www.evene.fr/celebre/biographie/pierre-auguste-renoir-477.php
 
 

Émile Zola

202

Émile Zola, écrivain français (Paris, 2 avril 1840 – Paris, 29 septembre 1902), est considéré comme le chef de file du naturalisme.
Il a joué un grand rôle dans la révision du procès d’Alfred Dreyfus.

Après une scolarité moyenne et trois ans de galère, Emile Zola trouve un emploi dans une librairie grâce auquel il rencontre nombre d’écrivains et se lance dans le journalisme. Mais depuis son adolescence il n’a cessé d’écrire et, en 1867, sort son premier roman, ‘Thérèse Raquin’. C’est grâce au cycle romanesque des ‘Rougon-Macquart’, grande fresque sociale et familiale, qu’il obtient le succès et le confort matériel. La fin de sa vie est marquée par son engagement républicain et par sa lutte pour la justice. Il a en effet soutenu le Capitaine Dreyfus, victime d’un complot antisémite ; en témoigne l’article célèbre publié dans l’Aurore, ‘J’accuse !’. Grand observateur du sujet humain, Zola développe dans ses romans une analyse “naturaliste” de ses personnages. Citons parmi ses romans les plus connus, ‘L’Assommoir’, ‘Nana’ ou ‘Germinal’.

http://www.evene.fr/celebre/biographie/emile-zola-759.php
 
 

Claude Debussy

debussy2_2012

Achille-Claude Debussy naît l’aîné d’une famille modeste. Il se passionne très tôt pour la musique et rencontre par chance une ancienne élève de Chopin, qui accepte de lui donner des cours de piano. Grâce à ce professeur particulier, il est accepté au Conservatoire en 1872. Le premier prix de Rome en poche, il accomplit de nombreux voyages en compagnie de Mme von Meck, qui lui présente les meilleurs compositeur (Brahms, Wagner). Rentré à Paris, il côtoie Mallarmé puis s’émancipe dans son art en composant les “Ariettes oubliées” et “les Cinq poèmes de Baudelaire”. En 1902, il présente son opéra “Pelleas et Mélisandre”, oeuvre retentissante de sa carrière. Chacune de ses compositions symphoniques ou pour piano relève d’une originalité frappante qui s’applique à l’harmonie et aux rythmes.

http://www.linternaute.com/biographie/claude-debussy/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s